Internet : 40 ans déjà !…

Une (petite) Histoire d’Internet…

Il y a près d’une quinzaine d’années, alors qu’Internet commençait à peine à se démocratiser, je me suis lancé dans l’aventure. Et c’est avec un modem qui ferait rire aujourd’hui que mes premières liaisons furent possibles et que j’ai pu créer mon premier site web, celui de la ligue d’improvisation théâtrale d’Alsace. A l’époque, la connexion internet était coupée entre 8h00 et 17h00 (pour ne pas surcharger la bande passante des entreprises). C’était le début en France. Un démarrage toutefois un peu tardif en comparaison avec d’autres pays européens. La faute au Minitel, dit-on… Vous en souvenez-vous ? ;o)

J’avais voulu en savoir plus sur ce que l’on appelait alors les « Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication »… Ainsi naquit ce petit dossier sur la naissance d’Internet que je viens de retrouver et que je vous livre en l’état.


 

A mesure que les télécommunications se sont développées, notre planète s’est entourée d’un maillage hétérogène de réseaux publics ou privés, composés de fils de cuivre classiques, de câbles coaxiaux, de faisceaux hertziens, de liaisons satellites et autres fibres optiques. Ces liens physiques constituent autant de supports différents sur lesquels les informations numériques circulent à des vitesses différentes. Quand elles empruntent le réseau internet, les informations peuvent circuler sur n’importe lequel de ces supports.

Elles sont mises en paquets sur lesquels sont inscrites les adresses de l’émetteur et du destinataire. Grâce au travail des ordinateurs installés aux points d’intersection des réseaux, les colis d’informations sont routés de manière à éviter les embouteillages ou les coupures de liaison. L’état du réseau détermine donc son itinéraire.

Internet – Genèse d’un réseau :

En 1957 naquit l’ARPA le « département des projets avancés » (Advanced Research Project Agency). On pense alors au rêve des campus américains : relier entre elles les universités dont sont issus Vint Cerf et Bob Kahn, les concepteurs du réseau internet. L’ARPA aurait pu nous faire penser à quelques universitaires menant leurs travaux dans les campus américains.

Mais rapidement, une lettre vint compléter le sigle précédent : l’ARPA devint DARPA. Avec un « D » comme… défense : telle est la vraie nature de ctte organisation : cette agence gère en fait des projets militaires. Il est toujours intéressant de pouvoir disposer d’un réseau informatique, véritable système de communication, susceptible de pouvoir resister à des bombardements nucléaires (la guerre froide était alors d’actualité)…

En octobre 1969, la firme de consultants Bolt, Beranek et Newman (BBN) (cf. plus bas) – financée par l’ARPA – met au point un nouveau mode de transmission de données par paquets doté de son propre protocole : le Network Control Protocol. Des ordinateurs spécifiquement conçus pour gérer le réseau ont été réalisés. L’un d’eux a été installé, toujours en 1969, à l’université de Californie à Los Angeles (UCLA).

En 1970, un an plus tard, on établit le premier réseau par paquets aux Etats-Unis, en reliant quatre universités : Stanford (près de la baie de San Fransisco), les universités de Californie à Los Angeles et à Santa Barbara, et enfin celle de l’Utah, à Salt Lake City. L’ARPAnet devenait réalité… Le nombre de connexions allait croître rapidement : 23 en 1971, 111 en 1977.

Vinton CERF :


Vint Cerf (ci-contre) effectue la démonstration du lien de l’université de Californie à Los Angeles.

Ce réseau devint rapidement un outil de communication très actif. En 1972, l’ARPAnet comptait déjà une quarantaine de lieux ou d’instructions interconnectées. On y faisait circuler le courrier électronique et on pouvait également se connecter à distance.

Robert KAHN :


Robert KAHN fait la demonstration d’une liaison sur ARPAnet (1972).

Dès 1968, on comprit que l’ordinateur ne se limitait pas au calcul, mais qu’il pouvait également servir à communiquer… En 1974 fut publié le protocole de communication TCP (Transmission Control Protocol) qui deviendra tout simplement le protocole IP (Internet Protocol).

Internet venait de naître…

L’équipe de BBN

Equipe chargée de réaliser le premier réseau par paquets (photo prise en 1969 dans les laboratoires de l’UCLA). A noter que Robert Kahn sera l’un des auteurs des protocoles d’internet.

En effet, c’est en 1974 que Vint Cerf et Axel Kahn publièrent le protocole TCP (Transmission Control Protocol) incluant ce qui devait devenir le protocole IP (Internet Protocol) : ils ont aussi créé le terme d’ « internet ». Le principe – très simple – du protocole IP est semblable à celui d’une adresse postale et, comme celle-ci, sa structure permet la création de nouvelles rues et de nouveaux numéros (des adresses « IP »).

Pour information, le projet ARPANET fut définitivement arrêté par le Département de la Défense américain en 1990…

Octobre 1969 – Octobre 2009 : que de chemin parcouru… Joyeux anniversaire Internet !

Octobre

Publié par Laurent KAROUBY

Sur Twitter : @laurentkarouby

%d blogueurs aiment cette page :