QR code ?…

Ce type de code n’est pas nouveau. Il a été créé par l’entreprise japonaise Denso-Wave en 1994 pour tracer les pièces de voiture dans les usines de Toyota. (nous apprend Wikipedia). « QR Code » est l’acronyme de « Quick Response Code ». Il permet une importante capacité de données sur une petite surface et propose de transmettre des adresses de sites web par exemple. Son utilisation s’est développée grâce aux multiples lecteurs que l’on retrouve dans nos téléphones mobiles, entre autres.

Le QR Code est l’aboutissement de plusieurs formes de codages mis en place dans le but d’informer (EAN : European Article Number – ISBN : International Standard Book Number – ISSN : International Standard Serial Number)… Il s’agissait de codes unidimensionnels qui se présentaient sous la forme de suite de barres noires plus ou moins épaisses et plus ou moins espacées. Puis sont arrivés les codes bidimensionnels qui se montrent supérieurs dans le domaine du stockage d’information puisque qu’ils peuvent accueillir plus de 3000 signes. En fait, selon sa taille et son codage, un QR peut stocker au maximum 4296 signes alphanumériques. Ajoutons enfin que le QR Code fait partie du domaine public et peut donc être utilisé librement.

On trouve pour l’iPhone par exemple des applications telles que i-nigma ou encore MobileTag qui permettent de lire les QR Codes. Si vous disposez d’un tel outil, essayez le QR-Code suivant : il saura vous conduire vers notre site. Essayez !

Be Sociable, Share!
Laurent KAROUBY

Auteur : Laurent KAROUBY

Sur Twitter : @laurentkarouby

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.