Internet : 40 ans déjà !…

Une (petite) Histoire d’Internet…

Il y a près d’une quinzaine d’années, alors qu’Internet commençait à peine à se démocratiser, je me suis lancé dans l’aventure. Et c’est avec un modem qui ferait rire aujourd’hui que mes premières liaisons furent possibles et que j’ai pu créer mon premier site web, celui de la ligue d’improvisation théâtrale d’Alsace. A l’époque, la connexion internet était coupée entre 8h00 et 17h00 (pour ne pas surcharger la bande passante des entreprises). C’était le début en France. Un démarrage toutefois un peu tardif en comparaison avec d’autres pays européens. La faute au Minitel, dit-on… Vous en souvenez-vous ? ;o)

J’avais voulu en savoir plus sur ce que l’on appelait alors les « Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication »… Ainsi naquit ce petit dossier sur la naissance d’Internet que je viens de retrouver et que je vous livre en l’état.


 

A mesure que les télécommunications se sont développées, notre planète s’est entourée d’un maillage hétérogène de réseaux publics ou privés, composés de fils de cuivre classiques, de câbles coaxiaux, de faisceaux hertziens, de liaisons satellites et autres fibres optiques. Ces liens physiques constituent autant de supports différents sur lesquels les informations numériques circulent à des vitesses différentes. Quand elles empruntent le réseau internet, les informations peuvent circuler sur n’importe lequel de ces supports.

Elles sont mises en paquets sur lesquels sont inscrites les adresses de l’émetteur et du destinataire. Grâce au travail des ordinateurs installés aux points d’intersection des réseaux, les colis d’informations sont routés de manière à éviter les embouteillages ou les coupures de liaison. L’état du réseau détermine donc son itinéraire.

Internet – Genèse d’un réseau :

En 1957 naquit l’ARPA le « département des projets avancés » (Advanced Research Project Agency). On pense alors au rêve des campus américains : relier entre elles les universités dont sont issus Vint Cerf et Bob Kahn, les concepteurs du réseau internet. L’ARPA aurait pu nous faire penser à quelques universitaires menant leurs travaux dans les campus américains.

Mais rapidement, une lettre vint compléter le sigle précédent : l’ARPA devint DARPA. Avec un « D » comme… défense : telle est la vraie nature de ctte organisation : cette agence gère en fait des projets militaires. Il est toujours intéressant de pouvoir disposer d’un réseau informatique, véritable système de communication, susceptible de pouvoir resister à des bombardements nucléaires (la guerre froide était alors d’actualité)…

En octobre 1969, la firme de consultants Bolt, Beranek et Newman (BBN) (cf. plus bas) – financée par l’ARPA – met au point un nouveau mode de transmission de données par paquets doté de son propre protocole : le Network Control Protocol. Des ordinateurs spécifiquement conçus pour gérer le réseau ont été réalisés. L’un d’eux a été installé, toujours en 1969, à l’université de Californie à Los Angeles (UCLA).

En 1970, un an plus tard, on établit le premier réseau par paquets aux Etats-Unis, en reliant quatre universités : Stanford (près de la baie de San Fransisco), les universités de Californie à Los Angeles et à Santa Barbara, et enfin celle de l’Utah, à Salt Lake City. L’ARPAnet devenait réalité… Le nombre de connexions allait croître rapidement : 23 en 1971, 111 en 1977.

Vinton CERF :


Vint Cerf (ci-contre) effectue la démonstration du lien de l’université de Californie à Los Angeles.

Ce réseau devint rapidement un outil de communication très actif. En 1972, l’ARPAnet comptait déjà une quarantaine de lieux ou d’instructions interconnectées. On y faisait circuler le courrier électronique et on pouvait également se connecter à distance.

Robert KAHN :


Robert KAHN fait la demonstration d’une liaison sur ARPAnet (1972).

Dès 1968, on comprit que l’ordinateur ne se limitait pas au calcul, mais qu’il pouvait également servir à communiquer… En 1974 fut publié le protocole de communication TCP (Transmission Control Protocol) qui deviendra tout simplement le protocole IP (Internet Protocol).

Internet venait de naître…

L’équipe de BBN

Equipe chargée de réaliser le premier réseau par paquets (photo prise en 1969 dans les laboratoires de l’UCLA). A noter que Robert Kahn sera l’un des auteurs des protocoles d’internet.

En effet, c’est en 1974 que Vint Cerf et Axel Kahn publièrent le protocole TCP (Transmission Control Protocol) incluant ce qui devait devenir le protocole IP (Internet Protocol) : ils ont aussi créé le terme d’ « internet ». Le principe – très simple – du protocole IP est semblable à celui d’une adresse postale et, comme celle-ci, sa structure permet la création de nouvelles rues et de nouveaux numéros (des adresses « IP »).

Pour information, le projet ARPANET fut définitivement arrêté par le Département de la Défense américain en 1990…

Octobre 1969 – Octobre 2009 : que de chemin parcouru… Joyeux anniversaire Internet !

Octobre

Souviens-toi…

À Marseille, le 20 octobre 1943, 30 enfants juifs furent arrêtés par la Gestapo avec six de leurs mamans et leur directrice, Alice SALOMON. Tous furent assassinés à Auschwitz.

Mme Denise TOROS-MARTER,

Présidente de l’Amicale des Déportés d’Auschwitz.

 

Mme Sylvie ANDRIEUX,

Députée des Bouches du Rhône,

Conseillère Municipale.

 

M. Garo HOVSEPIAN,

Maire des 13ème et 14ème arrondissements,

Conseiller Régional.

 

M. Isidore ARAGONES,

Président du Crif Marseille Provence.

 

M. Jean -Jacques ZENOU,

Président du Comité des Enfants de la Verdière,


vous convient à une Cérémonie Commémorative
le Dimanche 25 Octobre 2009 à 10 heures
40, avenue de la Rose, 13013 Marseille.

Continuer la lecture de « Souviens-toi… »

Club Amadeus

Chers amis,

A noter d’urgence :

Club Amadeus

organise toute l’année des Ateliers de concerts (Concerts pédagogiques tous publics)

Objectifs :

  • Etre en contact avec la virtuosité des artistes
  • Découvrir différents styles de musique
  • Découvrir des artistes professionnels
  •  
    Fréquences : 5 par an

    Durée : 1h30 à 2h00

    Tarif : 10 Euros

    Lieu : Salle de concert de l’école culturelle Club Amadeus, 1555 Chemin de la Carreirade d’Allauch 13400 Aubagne (parking privé avec accès handicapés)

    1ère date : Samedi 17 octobre à 18h00

    Nous ne voulons pas dévoiler le programme du 1er atelier de concerts afin de garder un effet de surprise.

    Réservations : 04 42 03 39 21
    + de renseignements sur www.club-amadeus.fr

     

    Vous reprendrez bien un peu de hauteur ?…

    Ils sont rares, ces moments ; inattendus, d’une infinie intensité, que l’on peut croiser parfois, comme ce mercredi après-midi lorsque, revenant d’Aix, j’écoutais France Inter. Après le flash de 17h00 débuta l’émission Nonobstant, présentée par Yves Calvi. Invité du jour : Yves Paccalet, philosophe, écrivain, journaliste, naturaliste, scénariste, ancien élève de l’ENS, venu parler de son livre qui venait de paraître (cf. plus bas).

    Au fil des kilomètres, j’écoutais avec attention de plus en plus grande les propos tenus par cette personnalité. Quand arriva l’un des passages qui me parut d’une telle clarté et d’une telle puissance… Mais que faire : rien pour enregistrer à proximité. Force et beauté de l’éphémère : j’écoutais, j’appréciais pour la seule et unique fois…

    Continuer la lecture de « Vous reprendrez bien un peu de hauteur ?… »

    Car en vélo quand il y a du vent on est vidé, c’est évident !

    C’est l’évadé du Nevada qui s’évada dans la vallée,
    dans la vallée du Nevada qu’il dévala pour s’évader sur un vilain vélo volé
    qu’il a volé dans une villa et le valet qui fut volé vit le vélo qui s’envola.
    Si l’évadé du Nevada s’est évadé dans la vallée c’est qu’il pensait qu’on l’y verra.
    Il voulait pour se lever le divan de la Diva qui vit l’évadé s’affaler
    mais quand le valet le vit là, il se mit là pour l’éviter…
    Et l’évadé du Nevada fut délavé dans la vallée par toute l’eau qui tombait là
    et l’on vit l’évadé vanné s’avouer que la vie d’évadé ne valait pas la vie d’avant
    car en vélo quand il y a du vent on est vidé, c’est évident !
    Et l’évadé du Nevada a pédalé dans la vallée et l’évadé a dit là :
    « Là je dis que vous m’en voulez car toute l’eau qui m’a lavé, et toute l’eau que j’ai avalé
    m’a dégoûté de m’évader dans la vallée du Nevada »…

    Le comédien et humoriste Sim, de son vrai nom Simon Berryer, est mort, dimanche 6 septembre à l’âge de 83 ans.

    Salut, l’artiste !

    C’est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases…

    Mais quel délice… Je ne peux vraiment pas résister à ces quelques minutes de pur chef-d’oeuvre dont les répliques signées Audiard et l’interprétation d’acteurs d’exception ont contribué à ce que ce film, « Les Tontons Flingueurs », figure désormais au Panthéon des grands films de notre Histoire…

    Norah Jones : nouvel album en vue !

    Chers amis,


    2002 / Blue Note
    2002 / Blue Note

    Nous venons d’apprendre que la grande Norah Jones a un nouvel album en préparation qui est prévu pour le mois de novembre prochain (sous le label « Blue Note Records »).

    Après « Not Too Late », son album double-platine aux Etats-Unis (s’il vous plaît !), la belle et talentueuse Norah a changé non seulement son groupe de musiciens mais s’est également trouvée de nouveaux auteurs de textes et un nouveau producteur : Jacquire King. Elle a éprouvé – dit-elle – le besoin d’essayer de nouvelles choses dans cet album, d’expérimenter de nouvelles sonorités…

    Arrivée en 2002 dans l’univers de la musique, Norah Jones a vendu 36 millions d’albums dans le monde entier. Ses trois albums studio (tous plusieurs fois disques de platine !) ont chacun fait partie des 200 meilleures ventes aux Etats-Unis et furent numéro 1 dans le reste du monde (en 2002 elle a remporté les 8e Grammy Award avec « Come Away With Me », en 2004 est sorti « Feels Like Home » et en 2007 : « Not Too Late »). Depuis 2007, N. Jones a collaboré avec de nombreux artistes et a participé à diverses bandes originales de films.

    En attendant le nouvel album, voici quelques adresses web :

    http://www.norahjones.com

    http://www.facebook.com/norahjones

    http://www.myspace.com/norahjones

    De Festival en Festival

    Arts en Chantier 09
    Arts en Chantier 09

    Chers amis,

    Après le 14e Festival « Musique en Vacances » qui s’est terminé fin juillet a commencé le 2e Festival des Arts Contemporains de La Ciotat (jusqu’au 23 août 2009).

    Les entrées sont gratuites et cela se passe principalement dans la Chapelle des Pénitents bleus [http://tinyurl.com/klf8wt], mais également au Théâtre du Golfe et à l’Eden.

    « Les artistes ont besoin que vous leur abandonniez votre regard, sans retenue, l’espace d’un instant »…

    Toutes les informations sur le site : Artistic Promotion

    Le Festival de Musique est en vacances

    Bonjour !

    Après tant d’événements ces derniers jours, le 14e Festival « Musique en Vacances » est terminé…

    Quelle période ! Quel lot d’émotions ! Heureusement il reste le site officiel dont je me suis occupé jour après jour (informations, blog, galerie photos, etc.) : http://www.amei-festival-laciotat.fr/

    Monique Borrelli et Pierre Villa-Loumagne. Direction : Nicolas Bierry

    Vivement la 15e édition !