Un certain 17 septembre 1981

Le 17 septembre 1981, Robert Badinter plaidait pour l’abolition de la peine de mort ; abolition qui sera votée le 18 septembre 1981.

Il y a quarante ans, donc, ce jour de septembre 1981, le Garde des Sceaux d’alors, que l’on ne présente plus, Robert Badinter, a prononcé ces mots : « Monsieur le président, mesdames, messieurs les députés, j’ai l’honneur, au nom du gouvernement de la République, de demander à l’Assemblée nationale l’abolition de la peine de mort en France« .

Le jour suivant, le 18 septembre, l’Assemblée nationale a voté officiellement l’abolition de la peine de mort dans notre pays.

C’était le combat de cet avocat, Robert Badinter, qui défendait ses idées à ce sujet depuis les années 1970. La Gauche, arrivée au pouvoir le 10 mai 1981, portait dans son programme l’abolition de la peine de mort. Nommé Garde des Sceaux, Robert Badinter s’attellera à faire inscrire cette abolition dans la Loi.

Les débats durèrent trois semaines, à l’Assemblée. Il fallut attendre le 9 octobre 1981 pour que la loi soit promulguée.

C’était il y a (déjà) quarante ans…

Par Laurent KAROUBY

Sur Twitter : @laurentkarouby

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etes-vous humain ? *Captcha loading...

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.