Sauvez-nous !

(Mise à jour le 27 novembre 2014, voir plus bas) Tout avait commencé cet été, après avoir entendu une députée au parlement irakien. Irak : une député yezidi supplie le Parlement … par LEXPRESS « Sauvez-nous ! », implorait Vian Dakhil, cette députée désespérée, en larmes. Quel peuple ! Un peu moins d’un million de Yezidis vivent pour la… Poursuivre la lecture de Sauvez-nous !

Il aurait eu 100 ans aujourd’hui

La XIe tablette de la version de Ninive de l’Épopée de Gilgamesh, relatant le Déluge.

Il y a cent ans – les célébrations de cet anniversaire furent récemment à la hauteur de ce terrible événement – éclatait celle que l’on allait appeler la Grande Guerre. Dans les premiers jours, environ trois millions cinq cent mille Français furent mobilisés. Parmi eux, un modeste potier de Vallauris, dans les Alpes-Maritimes, émigré piémontais comme son épouse, qui… Poursuivre la lecture de Il aurait eu 100 ans aujourd’hui

Vertiges astronomiques

Préambule : L’unité de distance utilisée en astronomie est l’Année-Lumière. Une Année-Lumière = environ 10 000 milliards de kilomètres soient 10.000.000.000.000 kilomètres. Ceci posé, attachez vos ceintures. Imaginons un vaisseau spatial qui, après une vaste odyssée d’aussi loin que la conscience humaine ne puisse pas l’imaginer, s’approche de l’Univers… L’Univers peut être considéré comme un  »… Poursuivre la lecture de Vertiges astronomiques

Les Conquérants

Ce matin chez des amis j’ai entendu, à ma grande surprise, déclamer les premiers vers de cette magnifique poésie, Les Conquérants : « Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal, Fatigués de porter leurs misères hautaines, De Palos de Moguer, routiers et capitaines Partaient, ivres d’un rêve héroïque et brutal (…) » Non content d’admirer ces… Poursuivre la lecture de Les Conquérants

Une Abbaye de Provence

Abbaye du Thoronet

Ce soir-là, Bernard de Clairvaux flânait dans les allées de l’Abbaye qui portait son nom et dont il était si fier. Il avait soixante-deux ans et ressentait de plus en plus le poids des années. Une douce température flottait dans cette soirée de septembre 1152. 

Arles – De César à Van Gogh

Malgré un matin intensément pluvieux, nous décidâmes de nous diriger vers cette belle ville d’Arles et plus particulièrement, son centre historique. Le soleil ayant vaincu l’élément liquide, c’est finalement sous une belle lumière que nous nous lançâmes dans cette découverte.

Un samedi soir marseillais

Belle soirée… Sans que rien n’ait été réellement prévu, la douce température de cette fin d’après-midi engageait à la flânerie. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés sur ce Vieux Port métamorphosé. Une douce lumière flottait délicatement, quelques enfants qui avaient participé au carnaval de la ville jouaient aux alentours, dans leurs déguisements colorés. Plus… Poursuivre la lecture de Un samedi soir marseillais